Bienvenue sur le site officiel du pianiste Azarov.

PIANISTE VB. AZAROV

biographie



Monsieur Vladimir Borislav AZAROV naquit en Sibérie en 1938. Pianiste Franco-russe particulièrement apprécié pour l’ingéniosité de sa pédagogie, il a donné des master class dans de nombreux pays défavorisés, particulièrement en Amérique du Sud, en Amérique centrale, ainsi qu’en Europe de l’Est, essentiellement lors de la première partie de sa carrière, à compter des années 60. Il a par ailleurs contribué à la diffusion de l’enseignement du piano dans le centre de la Russie, où la pratique demeurait fort mal répandue. Pianiste virtuose, il ne manquait pas de provoquer surprise et émoi au contact du public. Monsieur Azarov, quel est votre répertoire ? Fréquente demande à laquelle il répondait : Vous me demandez ce que je joue ? Tout le répertoire pianistique… Mais le ravissement commençait lorsqu’il jouait illico la pièce que vous lui aviez demandée… Un évènement tragique modifia totalement sa carrière telle qu’il l’avait envisagée. Absent de son pays natal cinq années durant, il ne put s’occuper de l’enseignement de Tatiana, sa propre fille qui désirait depuis toujours devenir une pianiste professionnelle. Tatiana qui demeurait en Sibérie échoua plusieurs fois de suite aux examens, tomba en dépression, et mit fin à ses jours sur un coup de folie... Mr Azarov abandonna sur le champ sa carrière de concertiste tout juste naissante. Certain du fait que le destin de sa fille aurait été tout autre si elle avait pu bénéficier de son expérience, il décida que le monde avait davantage besoin d’enseignements de meilleure qualité qu’un nouveau concertiste. Son parcours fut parfois laborieux – naître en Sibérie à cette époque ne lui avait pas facilité les choses – mais il apporta beaucoup de bonheur à tous les élèves qu’il rencontrait. Ce personnage excentrique parlant cinq langues étrangères avec facilité ne vous laissait jamais indifférent ! En tant qu’épouse, j’ai toujours vu Vladimir passer l’intégralité de ses journées à jouer du piano.. Et à apprendre de nouvelles langues… essentiellement pour découvrir de nouveaux ouvrages sur le piano ! C’est ainsi qu’il parcourut le monde, autant qu’il le put, pour apporter son aide aux musiciens. Maintenant fatigué de ses voyages, c’est par écrit qu’il souhaite poursuivre son engagement éducatif.